Chroniques solutions

Promenade en laisse

Il n’y a rien de plus drôle que de voir la réaction des gens que je croise sur le trottoir de mon quartier lorsqu’ils s’aperçoivent que ce n’est pas un chien qui est au bout de ma laisse, mais bien un magnifique Maine Coon, la queue bien haute et ravi de faire sa promenade quotidienne. Vous voulez en faire autant? Et bien voici la technique.

 

C’EST BON POUR LUI

Laisser son chat sortir dehors librement en milieu urbain présente d’énormes dangers pour sa santé physique et psychologique. Alors pourquoi ne pas lui permettre de dépenser son énergie avec une promenade en laisse?  On peut apprendre à n’importe quel chat de n’importe quel âge à le faire, mais plus il y est habitué jeune, plus ce sera facile. Il est toutefois important de noter que certains chats pourraient trouver cette activité très angoissante au début; il s’agira simplement de procéder très lentement.

Si vous avez un chien en qui votre chat a confiance, pourquoi ne pas utiliser votre chien comme modèle pour votre chat et faire votre promenade ensemble?

Mais avant de sortir votre chat, assurez-vous qu’il soit bien protégé contre les maladies qu’il serait susceptible de le toucher lorsqu’il est à l’extérieur en vous assurant auprès de votre vétérinaire qu’il a tous les vaccins appropriés car, même s’il est en laisse, les dangers pour sa santé sont les mêmes que sans sa laisse. Faire implanter une micropuce à son chat est également une excellente idée car on ne sait jamais ce qui peut arriver en promenade, d’autant plus que dorénavant, dans toutes les villes du Québec, le micropuçage deviendra obligatoire.

Évidemment, un collier n’est pas suffisant et pourrait même blesser votre chat. Il faut donc un harnais. Malheureusement, presque tous les harnais pour chat sont inadéquats car ils ne se composent que de bandes qui passent autour du cou et du ventre et n’ont qu’une bande sur le dessus pour accrocher la laisse. Un bon harnais devrait avoir une bande qui passe sous le ventre et entre les pattes du chat pour bien répartir la pression si l’on doit retenir la laisse et pour éviter qu’il puisse se libérer de son harnais s’il a peur et veut se sauver.

 

UNE QUESTION D’HABITUDE

Nombre de chats penseront instinctivement qu’ils sont incapables de bouger avec un harnais sur le dos, ce qui explique pourquoi beaucoup de chats s’écraseront au sol sans bouger les premières fois qu’il portera le harnais. Il faut donc débuter tout doucement et utiliser les gâteries et le jeu à profusion pour leur faire oublier qu’ils ont un harnais. S’ils bougent leur patte pour attraper un jeu, ils s’apercevront malgré eux qu’ils peuvent bouger avec le harnais et finiront par s’habituer.

 

ÉTAPE 1

Enfermez-vous dans une petite pièce avec votre chat. De cette façon, s’il panique lorsqu’il porte le harnais, il ne pourra pas se blesser en courant de façon affolée dans toute la maison. Avant même de lui mettre, faites-lui sentir le harnais et donnez-lui sa gâterie favorite en même temps, de façon à créer une association positive avec le harnais. S’il s’écrase au sol, essayez de jouer avec lui et donnez-lui des gâteries. Dès qu’il parvient à bouger un peu ou que vous voyez qu’il commence à s’habituer au harnais, enlevez-lui et terminez la session en le récompensant. Procédez par de courtes sessions et recommencez cette étape jusqu’à ce que le chat ne soit plus dérangé par le harnais. Si après 3 à 5 sessions, votre chat n’a fait aucun progrès et que vous voyez qu’au contraire, il devient de plus en plus anxieux, arrêtez et demandez l’aide d’un Éduchateur. 

 

ÉTAPE 2

Lorsqu’il est bien habitué au harnais, répétez le processus de l’étape 1 mais laissez le chat se promener dans la maison. Ici encore, les essais devraient se faire sur de courtes périodes, d’une durée maximale de 30 minutes,  toujours en lui donnant des gâteries et en le faisant jouer. Puis introduisez la laisse. Habituez-le à une distance constante entre lui et vous pour qu’il sache qu’il ne peut s’éloigner au-delà de cette distance. Votre chat ne devrait pas être plus loin que 1,83 mètres de vous car il y a plus de risques à promener un chat qu’un chien en laisse dehors, par exemple si vous rencontrez d’autres chiens ou chats. Il est important de toujours surveiller votre animal et l’environnement autour et de vous éloigner de toute situation potentiellement stressante telle l’arrivée d’un chien.

 

ÉTAPE 3

C’est le temps de sortir dehors. Votre chat ne doit jamais sortir sans harnais sur le dos et doit toujours être dans vos bras. Il est fort possible qu’il adore sortir en promenade. De ce fait, si vous le laisser franchir la porte avec son harnais ou sans qu’il soit dans vos bras, il pourrait vite apprendre sortir par lui-même sans harnais. Si vous le sortez toujours dans vos bras et ne le déposez par terre qu’une fois rendu sur le trottoir, il apprendra que sortir ne se fait que de cette façon.

La première fois que vous sortirez votre chat, ne prenez pas pour acquis qu’il sera curieux. En fait, la majorité des chats seront stressés. Voilà pourquoi il faut y aller par étape, toujours avec des gâteries et du jeu. Souvent, les premières fois, il suffit de sortir sur le balcon, sans même déposer votre chat par terre. Une fois que vous sentez que votre chat n’est plus anxieux, revenez à l’intérieur, retirez le harnais et recommencez plus tard. Il est important d’attendre que votre chat soit de nouveau calme avant de le rentrer sinon il aura compris que, dès qu’il est anxieux ou apeuré, il pourra rentrer. Procédez ainsi graduellement et ne passez jamais à l’étape suivante tant que votre chat n’est pas à l’aise. Rares sont les chats qui marcheront dès leur première sortie, alors soyez très patient.

 

ÉTAPE 4

Il y a deux façons de marcher avec les chats en laisse. La première consiste à se faire promener par son chat et l’autre à promener son chat. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon. Laisser votre chat se promener à sa guise où il le désire est beaucoup plus facile, mais attendez-vous à ne pas aller très loin. Évitez de laisser votre chat sentir trop longtemps quelque chose en particulier. Certains chats réagissent mal au marquage d’autres chats.

Si vous désirez promener votre chat comme un chien, il faut lui enseigner à vous suivre dès l’étape 3, à l’intérieur, avant de le faire à l’extérieur. Avancez de deux pas et dès que votre chat se dirige vers vous, récompensez-le avec une gâterie. Répétez jusqu’à ce que ce soit automatique. Puis répétez, mais en faisant 4 pas et récompensez-le s’il vient vers vous et ainsi de suite jusqu’à ce que vous puissiez aller où vous voulez dans la maison. Recommencez ensuite ce processus à l’extérieur en suivant les mêmes étapes.  Si vous avez un trottoir dans votre quartier, limitez l’accès à la promenade au trottoir exclusivement et empêchez votre chat d’explorer quand il le veut. Votre chat devra comprendre qu’il n’a pas le droit de quitter cette surface et d’avancer s’il veut avoir sa gâterie. Sélectionnez un ou deux endroits spécifiques le long de votre parcours, pour rendre la promenade encore plus agréable, qui seront toujours les mêmes, où votre chat pourra satisfaire sa curiosité et chasser les bibittes.  Cela l’encouragera même à aller plus vite pour s’y rendre.

Mais il sera beaucoup plus facile de parvenir à le faire marcher comme un chien en utilisant une méthode d’entraînement appelée le target.

Le truc est d’y aller très graduellement. Entraîner un chat à la promenade en laisse peut prendre de un à plusieurs mois d’entraînement quotidien pour vraiment parvenir à faire des promenades. Rappelez-vous également que le chat n’a pas l’endurance du chien. Commencez par des promenades de 30 minutes et voyez si votre chat peut en prendre plus.

 

Truc: amenez de l’eau et habituez votre chat à boire dans un bol portatif dans la maison avant de lui présenter le bol à l’extérieur. 

Soyez informé des nouvelles dates de formation